vendredi 16 décembre 2016

La conquête des espaces (espaces et signes de ponctuation)

Espaces et signes de ponctuation ! Quand en mettre ou non (des espaces) ? Il ne s’agit pas là d’un détail lorsque vous rédigez : il y va souvent de la lisibilité de vos documents, parfois de votre crédibilité.
espaces avant et après signes de ponctuation
Entrons dans l'univers de l'espacement des signes de ponctuation !








Très peu d’élèves étudient cette convention typographique au collège et au lycée ! Il arrive même que des professeurs de français, des étudiants en lettres tâtonnent à ce sujet ! 
Tenez ! Pas plus tard que la semaine dernière, j’ai lu l’éditorial d’un excellent magazine où deux points d’exclamation étaient piteusement collés aux mots qui les précédaient… Une tache de ketchup sur un tableau de maître ne m'aurait pas fait plus mauvais effet (j’exagère un peu). 
Bon ! Je vous laisse à présent le choix : préférez-vous un long discours sur l’importance des espaces en typographie ou un exemple ? D’accord ! J’opte pour l’exemple. Lisez plutôt ces deux petits textes (d’abord celui de gauche, puis celui de droite) : 

«Je vous accorde deux minutes ,pas une de plus» , signifia- t -il à sa secrétaire .   ( Il prit alors un air très inspiré . )
«Je vous écoute …Allez!dites - moi!poursuivit -il . Dites -    moi pourquoi diable,selon vous ,la présence ou non d’espaces avant et après les signes de ponctuation serait si importante?   »
( Etpas très finaud il éclata de rire . )
« Je vous accorde deux minutes, pas une de plus », signifia-t-il à sa secrétaire. (Il prit alors un air très inspiré.)
« Je vous écoute… Allez ! dites-moi ! poursuivit-il. Dites-moi pourquoi diable, selon vous, la présence ou non d’espaces avant et après les signes de ponctuation serait si importante ? »
(Et pas très finaud il éclata de rire.)

La leçon à en titrer ? Plus vous respecterez l'usage en la matière et plus vos écrits seront clairs, lisibles, crédibles, plus vous inspirerez confiance, plus votre message portera. Dans le cas contraire… 
À présent, j’ai une bonne nouvelle ! Vous trouverez ci-dessous un tableau spécialement conçu pour vous, reprenant tous les signes de ponctuation et les espaces qui leur sont appropriées.
Ah oui ! J’oubliais : en typographie, on dit bien UNE espace.

Espacement des signes de ponctuation : le tableau

    Avant                                                                  après



virgule

pas d'espace, espace
point
pas d'espace. Espace
point-virgule
espace fine insécable ; espace
point d’exclamation
espace fine insécable ! Espace
point d’interrogation
espace fine insécable ? Espace
deux-points
espace insécable : espace
trait d'union
pas d'espace-pas d'espace
tiret
espace espace
   Avant                                                                   après




guillemet ouvrant

espace « espace insécable
guillemet fermant
espace insécable » espace
guillemets anglais
espace pas d'espace pas d'espace espace
parenthèse ouvrante
espace (pas d'espace
parenthèse fermante
pas d'espace) espace
crochet ouvrant
espace [pas d'espace
crochet fermant
pas d'espace] espace
1. Ce tableau reprend, de manière très légèrement simplifiée, les préconisations de l'Imprimerie nationale. Il est à noter que tous nos amis francophones (notamment suisses et québécois) n'ont pas les mêmes usages.
2. Il conviendra de respecter (au minimum) la présence ou non d'espaces avant et après chaque signe de ponctuation.
3. Si vous avez l'amour du travail bien fait, la volonté de publier un document de qualité, il vous faudra entrer un peu plus dans les détails et faire la distinction entre trois types d'espace (nous vous les présentons du plus grand au plus petit) :
L'espace simple, celle que l'on trouve habituellement entre deux mots (barre espace).
L'espace insécable, souvent très légèrement inférieure à la précédente (sur PC, maintenir le doigt sur la touche alt et taper le code 0160).
Par insécable, il faut entendre que ce type d'espace vous permet de lier définitivement le signe de ponctuation au mot qui le précède (ou lui succède, dans le cas du guillemet ouvrant), vous évitant ainsi de vous retrouver, par exemple, avec un deux-points isolé en début de ligne.
L'espace fine insécable, la plus petite que l'on puisse trouver, est elle aussi liée au signe de ponctuation qui la suit (sur PC, appuyer sur les touches shift + ctrl, les maintenir enfoncées, puis appuyer sur la barre espace).



Des formations en orthographe et en grammaire à Brest et à Rennes : Un monde sans fautes !

16 commentaires:

  1. Cher Hervé,
    Mes connaissances en typographie étant incomplètes, pouvez-vous m'indiquer la différence entre une espace fine et une espace insécable, cette dernière étant indispensable après les deux-points, le point-virgule et les points d'exclamation et d'interrogation. (En anglais, les règles sont d'ailleurs différentes, puisque ces marques de ponctuation sont collées directement au mot précédent.)
    Enfin, je ne connais pas les règles concernant les tirets cadratins, demi-cadratins et quart de cadratin.
    Merci d'avance de vos lumières !
    En attendant, je vous souhaite une très bonne et heureuse année

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Xavier,
      Merci pour vos bons vœux. Veuillez recevoir les miens, les plus sincères, en retour.
      Merci également pour ces questions. Vous avez le don, ici comme sur le forum Du bon usage de la langue française (sur LinkedIn), de toujours pousser vos interlocuteurs à clarifier leur pensée, à approfondir leurs explications.
      Vous pourrez donc constater que vos remarques m'ont incité à détailler le tableau ci-dessus et à donner des compléments d'information. J'espère que ceux-ci répondront à votre attente. En ce qui concerne notre sujet, toutes les espaces fines sont donc insécables (mais toutes les espaces insécables ne sont pas fines).

      Et les tirets ? Personnellement, je n'utilise que le demi-cadratin (alt + 0150) ; le cadratin (alt + 0151) me paraissant à présent… démesurément long. Dans la septième édition (2002) de son excellent Manuel de typographie française élémentaire, Yves Perrousseaux précisait : « Le tiret long (ou tiret cadratin), moins usité, a le même rôle que le tiret demi-cadratin. » L'Imprimerie nationale semble sur la même longueur d'onde : dans son Lexique de règles typographiques, elle n'utilise d'ailleurs que le tiret demi-cadratin (pour les dialogues, les énumérations…).
      En revanche, peut-être est-ce une lacune, je ne connais pas l'usage du « tiret quart de cadratin », sauf, peut-être, s'il s'agit de ce quasi-trait d'union que certains utilisent parfois pour séparer deux mots eux-mêmes composés : « La rencontre Saint-Étienne - Clermont-Ferrand est terminée. »
      À très bientôt, Xavier, ici ou sur LinkedIn.

      Supprimer
  2. Merci beaucoup Hervé pour ces explications très claires.
    Je n'utilise le tiret cadratin que pour les dialogues (suivi d'une espace fine - j'ai failli mettre insécable !).
    Sur Word, j'ai créé des raccourcis claviers pour tous les caractères spéciaux, ce qui m'affranchit de la touche Alt.
    Il faut signaler également l'existence du tiret insécable, très utile en science pour certaines abréviations comportant des lettres suivies de chiffres.
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  3. Autodidacte, je ne connaissais pas du tout les termes de "cadratin", pas plus que demi ou quart... J'utilise le trait d'union pour les retraits lors des dialogues ;
    Depuis mon accident, en fin de phrase, j'utilise le point virgule au lieu du point car sur mon clavier, il faut tenir de la main gauche la touche majuscule et taper avec la droite la touche point ;
    Je ne connais pas les raccourcis clavier sur Google, ce serait bien de nous en parler;
    Je ne savais pas qu' "espace" est au féminin en ponctuation ;
    Tous mes meilleurs voeux pour 2017 (là je me suis arcboutée pour écrire l'année en chiffres et mettre le point).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je réagi sur ton point virgule. le point, tu peux le faire aussi sur le pavé numérique et pas besoin de touche maj.

      Supprimer
    2. Merci Annette. Mes meilleurs vœux en retour ! En espérant que tous vos problèmes de santé pourront trouver une solution. Je ne vous promets rien, mais j'essaierai d'écrire quelque chose sur les raccourcis clavier.
      Merci encore.

      Supprimer
  4. Bonjour,
    une règle toute simple pour retenir :
    - les signes simples sont collés au mot qui les précède et suivis d'une espace (oui, on dit bien une espace en typographie) ,.)] et trait d'union (l'inverse pour ( et [ évidemment)
    - les signes doubles sont précédés et suivis d'une espace :;«» et tiret (qui est double puisque plus long que le trait d'union)
    - la seule exception sont les guillemets anglais "" qui suivent la règle britannique toujours collés au mot qui les précède ou les suit)
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir,
    Pour une première approche et pour retenir un minimum de règles, il est possible de se dire :
    - Pour un signe simple (.,-) espace simple, après le signe.
    - Pour un signe double ( ! ?) espace double, après et avant le signe.
    - Pour les () et [ ] ‘’ ‘’ espaces dehors, pas d’espace dedans.
    - Pour les « » espace dehors et espace insécable dedans.
    Merci infiniment de toutes ces informations indispensables.
    Je vous souhaite une excellente année 2017, riche en espaces pertinentes.
    Cordialement
    Francine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes meilleurs vœux en retour, Francine ! Et merci de ce commentaire.

      Supprimer
  6. Bonjour Hervé et félicitations pour cette page.
    Me permettrais-tu d'apporter quelques nuances :
    1) l'espace simple (aussi appelée normale, justifiante ou espace mots) s'obtient avec la barre d'espacement. Cette espace s'élargit ou se rétrécit en cas de justification ;
    2) l'espace insécable (fixe, protégée...) s'obtient avec Alt+0160 ou la combinaison Ctrl+Maj+barre espacement. Cette espace parait parfois plus fine, car sa largeur ne varie pas en cas de justification ;
    3) l'espace fine est plus petite que l'espace ordinaire et est toujours insécable. On peut l'obtenir de diverses façons, trop longues à expliquer ici. Les lecteurs qui veulent en savoir plus trouveront ici : http://cuy.be/orthotypo/orthotypo_ponct_esp.htm

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour toutes ces nuances, Guy ! Mon objectif, dans cet article, n'était pas d'être exhaustif, seulement d'aller à l'essentiel et au plus pratique.
      Au fil de mes lectures, j'étais déjà allé sur ton site… Il est très utile, très juste et très intéressant. Félicitations à toi !

      Supprimer
  7. Bonjour, bien que connaissant cette règle, je colle au mot qui précède afin d'éviter que le point d'exclamation ou d'interrogation ne se retrouve à la ligne, orphelin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à vous ! Comme il est expliqué dans l'article, il existe un moyen très simple d'éviter le désagrément dont vous parlez : l'utilisation de l'espace insécable. Au lieu d'appuyer sur la barre espace, vous appuyez sur la touche alt (maintenir le doigt sur la touche) et vous composez ensuite le code 0160.
      Vous verrez, l'essayer c'est l'adopter !

      Supprimer
  8. thank you so much for your sharing this nice article,
    I really like to reading your blog !
    ผลบอล

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous pour ce sympathique commentaire ! Peut-être en français, la prochaine fois...

      Supprimer