mardi 16 juin 2015

Dans les siècles des siècles

Il est des pièges à éviter, et quelques conseils à suivre, pour bien écrire « siècle » en toutes circonstances. De l’orthographe à la typographie… Suivez le guide ! 

Diriez-vous : « le dix-septième et le dix-huitième cheval », ou « le dix-septième et le dix-huitième chevaux » ? Vous préférez nettement la première solution ? Vous avez raison ! Voilà pourquoi vous écrirez de la même manière : « le dix-septième et le dix-huitième siècle », en évitant soigneusement d’écrire « siècle » au pluriel.
Avec « les » placé devant, en revanche, vous ajouterez comme il se doit un « s » à ce mot (les dix-septième et dix-huitième siècles/chevaux).
Bref, si l’accord de vos siècles vous laisse parfois dubitatifs, un recours à quelques canassons vous aidera toujours à trouver la bonne orthographe.
 

Petites majuscules, supérieures et tutti quanti

À présent, examinons l’écriture des siècles en abrégé. Tout d’abord, c’est en chiffres romains qu’il est fortement recommandé de les écrire (les Ier et IIe siècles). Jusque-là, ça va. Notons que si l’on veut abréger « avant » ou « après Jésus-Christ », on écrira « av. J.-C. » et « apr. J.-C. ». Il est également recommandé de placer les abréviations de ces nombres ordinaux en « exposant » (on nommera ces lettres : « les supérieures »). Ces supérieures s’écriront toujours en minuscules (ou bas de casse) : Ier siècle et non IER siècle. Rappelons que « premier » s’écrit Ier (« er »), et que le « -ième » de deuxième, troisième, dix-huitième, etc., s’abrège tout simplement avec un « e » (XVe siècle ; XVIIe siècle).
Signalons enfin, pour ceux qui voudraient aller plus loin, que les chiffres romains utilisés pour désigner les siècles s’écrivent normalement en petites majuscules (XVe et non XVe). Cela implique non seulement d’effectuer quelques recherches sur votre traitement de texte, mais aussi d’ajuster la hauteur de vos supérieures pour donner le plus bel effet à votre écriture (ce qui nous est d'ailleurs techniquement impossible à réaliser sur ce blog).
Et s’il vous reste quelques questions à ce sujet… N’hésitez pas à nous les poser !

Formation sur les participes passés (Brest, Rennes...) : consultez nos formules !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire