mardi 9 juin 2015

C'est hélas assez cocasse…

C'est hélas assez cocasse ce qui est arrivé la semaine dernière. Des internautes ont posté sur le site Bescherelletamère un document émanant du rectorat de Besançon. Il s'agit d'une convocation au bac de français 2015 dans laquelle s'est « glissée »… une ÉNOOORME faute : « Aucun résultat ne sera communiquer par téléphone. Aucun numéro d'inscription ne sera communiquer au candidat. » (Même mon correcteur Word a trouvé la faute !)
Dans le même temps, une autre convocation, destinée cette fois aux candidats du brevet des collèges des académies de Créteil, de Paris et de Versailles, contenait elle aussi une « jolie petite » bourde : « L'utilisation des téléphones portables, Smartphones ou tout autre appareil électronique est strictement interdites. » (Le correcteur Word, là, reste muet ; enfin, il ne faut pas trop lui en demander non plus.)
Et ce n'est pas un gag ! Peut-être est-il bon de rappeler que les élèves de 3e seront invités, le 25 juin, à plancher sur une dictée ; une dictée qui est généralement d'un bon niveau et à laquelle quatre années de collège les auront souvent… très mal préparés.

Soignez  votre orthographe ? Pensez Un monde sans fautes !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire