jeudi 11 décembre 2014

Tel Hannibal marchant sur Rome

Aller sur Paris, aller à Paris
Hannibal marcha effectivement sur Rome, mais vous…
Oui, oui, oui ! Voilà certainement l'une des fautes de français les plus répandues. Même des gens bien la font ! Si, si. L'Académie française a récemment réagi en lui consacrant un paragraphe entier de son fameux Dire, ne pas dire, paru aux éditions Philippe Rey. Et vous-mêmes ? Êtes-vous de ceux qui disent volontiers : « Ah, le week-end dernier, j'étais sur Paris », ou alors, « J'avais un rendez-vous sur Brest » ? « Sur », en êtes-vous sûr ?
Personnellement, je monte de temps à autre sur un tabouret pour épousseter le dessus de mes meubles (ma femme a le vertige), ou sur un vélo (rarement) pour aller acheter une baguette au bourg Je ne me suis jamais rendu sur une ville.
Certes, en son temps, Hannibal marcha sur Rome, comme d'ailleurs un tribun fasciste quelques siècles plus tard, mais c'était bien dans un esprit de conquête. Un esprit, si je ne m'abuse, qui ne nous anime guère lorsque nous allons chaque semaine acheter fromage, lait, œufs, et autres produits de consommation, sur à Brest, à Paris, ou à Nogent-le-Rotrou.
 

Oui ! L'acteur américain Clark Gable peut nous aider à éviter une faute d'orthographe très fréquente. Comment ? Cliquez ici pour le savoir !


Améliorez vos écrits professionnels (à Brest, Paris, Rennes) avec un « Un monde sans fautes » !

2 commentaires:

  1. « Sur » est en train de se répandre de façon inquiétante. Au restaurant, par exemple : « On est sur un vin jeune, avec des notes de fruits rouges. »

    Et là, je ne sais pas si je dois mettre un autre point après le guillemet fermant (snif !)
    C'est la même chose quand je suis « sur » une parenthèse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Xavier, je l'entends aussi tous les jours, de même que « trop » à la place de « très ». Je suis même obligé de reprendre mon fils (quatre ans), à ce sujet… « Tu quoque mi fili ! »
      (Quant à votre petite question, j'y apporte une réponse à la suite de l'article « Citations : un point c'est tout ».)

      Supprimer